Je vais vous faire une confession sur bangkok en 2016

On était en pleine activité à l'époque, carburant à 50 cartouches par mois

Je vais voir un prof de reiki pour une session de nettoyage, les thaies jalouses ayant une tendance portée sur l'embauche de mages noires orchestrant des sessions de vengeance

J arrive dans son lieu de vie / travail et là... je me dis... y a un barré grave qui vit ici. Le mec avait investi massivement dans la defense énergétique. Y avait partout sur les murs et en objets du folklore esotérique. J'avais jamais vu ca de ma vie

Je me souviens juste de 2 choses

Il s'est immédiatement soumis à mon énergie et m a dit lui aussi hahaha qu'il avait jamais vu ca de sa vie. Je lui ai parlé de mon régime de l'époque, cul, vin, copain, pognon, que j'avais jamais fait une seule session de méditation, yoga, temple, priere... Il m'a regardé comme si j'étais un martien, lui qui s'entrainait depuis 10 ans...

Et deux,... le détail que j'ai rangé dans un coin de ma tete... tu sais Charles, personne ne le voit, mais il existe une guerre ultra violente entre le bien et le mal sur terre

8 ans ont passé...

Je pense qu'il n'y a pas de guerre ultra violente... parce que nous vivons chez les démons et les forces du bien terrestres incarnées sont décimées depuis belle lurette

Mais je pense aussi que je vais investir massivement dans la défense énergétique car effectivement, passé un certain niveau d'énergie blanche, c'est une guerre individuelle violente que de rester debout au contact de la matière sans craquer et filer enfiler une robe dans un temple à prier comme un con des esprits qui nous trahissent ostensiblement, sans cul, ni vin, ni copain (mise à part les autres hommes en robe faisant les memes fuites de planqués derrière les lignes de défense des temples)

Ce prof du reiki comme tous les spirituels confondaient la vie individuelle avec le destin collectif mondial. Mais en même temps, oui j'aurais mieux fait de l'écouter et de me protéger. Il ne racontait pas que des conneries
Lu 117 fois Dernière modification le samedi, 23 mars 2024 18:55

Voir tous les articles de