En 1987, avec WALL STREET de Mickael Douglas, j avais 14 ans et je revais

Mes copains jouaient au foot. Moi je fantasmais a mort sur les possedes de Wall Street

Mickael Milken cassait la baraque avec ses packs d obligations high yield. Ce genie juif avait calcule en etudiant les annees 70s que le risque obligataire n etait pas plus eleve que les emprunts d Etats en mixant des centaines de signatures privees qui payaient un interet largement superieur a celui des signatures sans risque. Certains faisaient defauts mais sur une large diversification, l investisseur retombait sur ces pattes

Aujourdhui que nous disposons tous des datas long terme de l histoire, nous savons que le high yield et l approche de Mickael Milken etait totalement visionnaire et l unique moyen en tant qu investisseur obligataire a horizon 25 ou 30 ans de lutter contre l enflure des Etats et des banques centrales qui n ont en realite qu un seul objectif : enfler tous les investisseurs un peu trop croyants... tout au passage en maintenant en situation d esclaves les pauvres VIA les interets, l inflation et les impots
Lu 220 fois Dernière modification le vendredi, 17 novembre 2023 21:36

Voir tous les articles de