Quand on naît dans le mauvais pays

  • Il faut rectifier le tir coûte que coûte ou moisir frustré...
  • Je veux concrétiser en Thaïlande MON mode de vie
  • Ce à quoi je crois, qui me travaille depuis 40 ans les tripes

Chapitre 27 : Supprimer l'option branlette de l'équation

 

Ce blog de Thaïlande est aux frontières du tolérable pour les blancs catho. Certains lisent par curiosité. D'autres hallucinent que je colle mon nom sur ces pages en assumant totalement. Certains s'enflamment et se mettent à rêver d'une autre vie pour eux tandis que d'autres me grillent, méprisant mon mode de vie pour le moins décalé vis à vis des belles normes sociales européennes.

J'ai quelques idées sur ces questions.

1 - l'homme blanc catho qui se prend pour le centre du monde car il a conçu et organisé ce monde, ne représente en réalité qu'une toute petite minorité des hommes sur terre. Hé oui ! Il y a les blacks, les arabes, les asiatiques, les indiens, les latinos. Tous ces hommes là ne vivent pas comme l'homme blanc catho. Ils sont très nombreux. Qu'est ce qui peut bien justifier que l'homme blanc catho ait raison alors que la loi des grands nombres invalident très largement son point de vue ? La réalité se quantifie et ne triche pas elle... Et je ne milite pas pour une norme mondiale unique. Ce serait l'enfer. Il faut que des grands groupes existent et s'affrontent pour le bien être de tous. S'affronter ne veut pas dire perdre en respect et crédibilité. Le respect de la différence, je n'en ai pas beaucoup, mais la vérité, c'est qu'il est la clef de toute maturité...

2 - l'homme blanc catho s'est créé un monde de solitude et de misère affective et sexuelle qui dépasse l'entendement. J'ai lu récemment l'interview de Lenny Kravitz qui a fait des milliers de portraits. Au bout d'un moment, il s'est aperçu que derrière les visages qu'il photographiait, il y avait invariablement du vide, de la peur, une immense solitude et un desespoir de ne pas avoir assez d'amour. C'est marrant parce que c'est exactement ce que je pense de la société des hommes blancs catho que j'ai fui pour ces raisons. C'est exactement par le biais de ces portes de sentiments pénibles à ressentir que j'entre dans les femmes, que je pénètre leur système émotionnel. Elles sont sans défense pour la plupart sur ces flans là parce que les mecs essayent généralement de rentrer par un autre chemin où là, il y a une défense anti aérienne assez perfectionnée...

3 - l'homme blanc catho a découvert depuis deux décennies environ contrairement aux autres hommes sur terre que l'abondance matérielle n'apportait pas le bonheur espéré. Mais il a été incapable de trouver une solution d'évolution pour se remplir autrement par le biais du contact humain notamment. Je trouve ca marrant de le voir tenter de vivre sans sa béquille du matériel auquel il croit modéremment désormais, mais sans pouvoir sortir par le haut et miser sur le lien aux autres. Evidemment qu'il y a du desespoir profond chez beaucoup. Comment pourrait il en être autrement ?

4 - l'homme blanc catho qui me lit me laisse parfois ou souvent insatisfait, parce qu'il juge ce blog avec son équation verrolée. Certains y voient des histoires de cul et une haine de ma part de la femme qui est en réalité leur propre haine parce que prendre les femmes pour ce qu'elles sont et être misogyne ne signifie nullement haine... D'autres y lisent un témoignage unique sans comprendre la mécanique que j'utilise, parce que comprendre la mécanique que j'utilise revient à comprendre le cauchemar de la vie en société des hommes blancs cathos...

5 - un copain de Rennes est venu nous voir à Bangkok récemment. Il a 42 ans et s'étonnait de notre vitalité sexuelle. Il s'inquiétait et ne pouvait pas suivre notre rythme. Là dessus, un autre copain lui a répondu qu'on avait supprimé l'option branlette de l'équation de vie et que c'était l'explication qui lui manquait. J'ai terriblement aimé l'image, car c'est celle là qui convient le mieux à ce blog.

 

Quand je vivais en France, j'avais créé un calendrier bite avec mon ex femme. J'y notais nos galipettes. On tournait à 3 ou 4 fois par semaine et les meilleures semaines, on atteignait l'honorable score de 5 rapports. Je lisais parfois dans les études que 5% des couples français copulaient tous les jours mais comme tous les autres hommes blancs cathos, je me contentais de juger ces énervés d'obsédés sexuels qui avaient forcément un problème... lequel, je n'en savais trop rien. Mais ce n'était pas possible autrement. Il y a même tout une littérature aux USA sur ces obsédés avec des groupes d'entre aide comme les alcoolo, pour redevenir normal, redevenir un bon homme blanc catho qui ne pense pas qu'au cul du matin au soir... bien que les scientifiques aient montré que justement, on y pensait tous toute la journée sans même nous en apercevoir...

Ce qui est amusant, aujourd'hui, c'est que rarement quand il y a une grosse actu, il m'arrive de descendre à 5 rapports par semaine. Mon ancien top est devenu mon point bas. En vitesse de croisière, je dois tourner à 9 par semaines. Rien n'a changé dans le fond. Juste l'environnement... je suis en zone budha... le dieu des dieux qui ne punit pas les hommes en rendant les femelles chiantes au lit...

L'univers de l'homme blanc catho est le suivant : il se branle. Il se masturbe frénétiquement. Tout seul, comme un con, dans son coin, sans même pouvoir l'avouer la plupart du temps, même pas à ses copains tellement il a honte... sans compter les crétines de blanches de mères qui surprennent pour la première fois leurs mômes en train de se la toucher dans l'adolescence et qui vont par une réaction débile flinguer des décennies de rapports amoureux.

Quoi de plus beau que de faire l'amour avec une femme, une sex friend (le truc totalement interdit et banni en univers blanc catho où la monogamie règne avec un acharnement aussi frénétique que les masturbations...) qu'on connait depuis des années, complices ?

Quoi de plus moche que de se branler sur un film de boules ?

Comment est ce que la branlette peut elle entrer en compétition avec cette expérience d'accouplement si agréable ????? Comment est ce qu'autant d'hommes peuvent ils choisir la branlette ????

J'ai vu récemment les études sur le 4G qui remplace progressivement le 3G. La consommation américaine de films de boule est hallucinante. Mais Google est là pour témoigner de tous les pays. Même combat partout. Même solitude. Même frustration. Même misère refoulée. Tout le monde fait pareil. Tout est normal...

 

C'est de bien de cela qu'il s'agit sur ce blog de Thaïlande. Ce n'est pas du cul. C'est du contact, un lien humain entre les hommes et les femmes. C'est ce lien qui nourrit plus que les objets. C'est ce lien qui donne la force de baiser 9 fois par semaine au lieu de 3 ou 4. C'est ce lien qui enlève la sensation de vide que la consommation ne parvient pas à boucher plus d'une heure...

Baiser baiser piner niquer messieurs et vous verrez que vous dépenserez moins d'argent dans des conneries sans intérêt.

Désolé. Peut être que vous trouvez crade mes éditos, mais moi, je trouve crade toute cette organisation du monde qui fait qu'une majorité d'hommes blancs cathos en est rendu à se branler. Et je trouve plus que beau ma vie ici à Bangkok.

J'ai appris récemment qu'une porte en business s'était fermée pour moi à cause de ce blog. Qu'est ce qu'on parie que c'est encore un gros adepte de la branlette refoulée en silence qui me l'a claqué au nez ? On ne peut réagir violemment qu'à ce qu'on refoule le plus...

Désolé, mais le monde de l'homme blanc devrait être celui où tout le monde couche avec tout le monde et personne ne vit plus cette immense solitude et ces intenables frustrations impossibles à s'avouer tellement c'est l'horreur... l'abondance contre la rareté, perso, j'ai vécu les deux systèmes. Il n'y a pas photo 2 secondes sur les résultats...

 

I belong to Bangkok mes amis !

Whaouf Whaouf...

 

Charles Dereeper