Quand on naît dans le mauvais pays

  • Il faut rectifier le tir coûte que coûte ou moisir frustré...
  • Je veux concrétiser en Thaïlande MON mode de vie
  • Ce à quoi je crois, qui me travaille depuis 40 ans les tripes

Chapitre 14 : Les formes extrêmes du hasard ? Ou il existe bien un monde invisible à côté de nous...

 

Avec certaines personnes de mon entourage, nous sommes fascinés par la forme du hasard. Perso, je ne crois pas au hasard mais au contraire à une organisation extrêmement huilée qui suit une logique autre qu'humaine qui nous est la plupart du temps incompréhensible.

Par moments néanmoins, quand des humains connectés à la matrice donc disposant de suffisamment d'énergie, se concentrent sur un objet, alors des distorsions de la réalité deviennent possibles.

J'en ai vécu une à Bangkok qui restera dans les annales. Après cette soirée, j'ai tout reprise de A à Z les enchaînements pour voir dans le détail. Je suis encore aujourd'hui estomaqué.

Les protagonistes sont :

Moi en train de chasser comme d'hab...

Kai, l'ex de Tonio qu'il a traîné 4 mois, la fameuse classe 5 dont je parle ici http://www.charlesdereeper.com/vivreaucostarica/Ch17.html

C'est un engin de guerre assez petit, avec une frimousse magnifique, un corps très bien dessiné et un tempérament de feu, type latina quand elle est bourrée à l'alcool... vu qu'elle est cramée chaque soir, autant dire que...

Et la troisième protagoniste est une ex qui ne me plaisait pas trop mais qui est le meilleur coup de ma vie au lit, la number one devant mon ex femme. Son nom de code est 8 COUPS (du fait qu'il fallait qu'elle jouisse au moins 8 fois avant que je puisse à mon tour m'autoriser à décoller).

Ces deux femmes se sont rencontrées quand on sortait à 4 en deux couples. Depuis Tonio a lâché Kai et l'a bien abîmé. Quand à moi, j'ai lâché il y a longtemps 8 COUPS et je lui ai fait plus que du mal, car j'ai été hésitant à lâcher le plus beau coup de ma vie. J'ai fait pas mal d'aller et retour. Il faut dire que j'ai une tare qui me rend parfois imprévisible vu de l'extérieur, avec ma télépathie prononcée dont je me passerais bien. 8 COUPS fait partie des rares femmes qui sont très bruyantes avec leurs émotions, ce qui me pourrit la vie, m'empêche de dormir jusqu'à ce que je craque et que je quitte le domicile conjugual. A ma décharge, ces femmes sont bruyantes avec des émotions dominantes négatives, telles la vengeance, la haine, la frustration, le doute, la colère... Les femmes aux émotions positives sont les bienvenues...

Et puis elle ne me plaisait pas. Maquillée, cela allait à peu près, mais démaquillée, je partais en courant. J'ai maudit les dieux d'avoir planqué mon alter ego du sexe dans un corps qui ne me revenait pas.

Bref, tout ceci s'est terminé et un beau jour, on en est resté à Charles a interdiction définitive de baiser KAI qui est devenue la meilleure copine de 8 COUPS. Veto.

Sauf que Charles, lui, il kiffait pas mal la petite KAI. Une classe 5, ca s'essaye toujours avec plaisir comme on monte dans une Porsche...

7 mois a passé je crois. Tonio a coulé plus d'une fois une éventuelle copulation entre Kai et Charles et 8 COUPS tout autant.

Un beau jour est néanmoins arrivé où Kai et Charles se sont retrouvés tout seul dans un club sans les deux autres protagonistes. Il y avait les copines de 8 COUPS.

Que s'est t il passé ? Charles et Kai ont commencé à s'embrasser pendant trois heures. Jusque là, nickel. J'étais en feu. Cette femme est un pur animal sauvage.

KAI refusait néanmoins de partir devant les copines.

Alors Charles a tiré sa révérence et a dit qu'il partait dormir. Le petit engin de guerre a pris un chemin détourné et a suivi Charles. Pire, alors qu'il l'a jamais fait selon ses dires, le petit engin de guerre a invité Charles dans sa propre room. Honneur suprême du au fait qu'elle ne voulait pas retourner dans mon appart où des souvenirs avec Tonio la hantait.

J'arrive à 4h du matin devant l'immeuble de l'engin de guerre. Cela fait maintenant donc 3h que l'engin de guerre est partagée entre baiser avec Charles dans le dos de sa copine 8 COUPS ou ne pas baiser.

Elle a finalement pris la décision de baiser. Une sage décision de mon point de vue. Je salive d'avance du futur. Une classe 5 énervée, rendez vous compte du programme qui m'attend. Une bombe physique en plus. Les chauffeurs de taxi pilaient dans la rue pour la laisser traverser avec Tonio. Un aspirateur à mecs.

A l'arrivée devant l'immeuble, au lieu de foncer à la chambre, nous nous attardons 10 bonnes minutes à la voiture de KAI qui me montre son carosse alors qu'on est rentré en taxi.

En parlant de taxi, j'enregistre dans un coin de mon cerveau qu'il y en a un qui attend, moteur allumé, avec un mec qui charge les valises. Il est 4h du matin...

10 minutes se sont écoulés. On se retourne et on s'achemine progressivement vers la porte de l'immeuble, moi, la main sur sa croupe cambrée et l'autre en portant son sac.

Mon cerveau me signale bien qu'il arrive une deuxième personne de l'autre côté de la porte, mais je suis grave énervé et mis à part mon caleçon, il n'y a plus trop grand chose qui est conscient chez moi.

Je vois s'ouvrir au ralenti la porte et qui sort de l'immeuble ? Hein, qui sort de l'immeuble à 4h du matin ? Bordel de merde.

8 COUPS putain. 8 COUPS sort de ce putain d'immeuble à la seconde où on a enfin décidé d'y rentrer, sachant qu'il existe depuis 7 mois un gros veto pour ne pas baiser l'ex de la copine et que je suis enfin parvenu à lever l'interdit.

8 COUPS sort, nous aperçoit et reste bloquée en apnée comme je le suis et comme l'est KAI. On se regarde tous les trois tellement atomisés de surprise qu'aucun des trois n'est capable de parler. La scène est digne d'une comédie américaine. Car le quatrième larron, le mec de 8 COUPS, lui ne comprend absolument rien et commence  à parler, poser des questions sans obtenir aucune réponse. Du coup, il s'arrête et se demande ce qui se passe.

On est 4 cons à se regarder et pas un mot n'est prononcé pendant des dizaines de secondes. Je ne déconne pas. Des dizaines de seconde s'écoulent où tout est figé.

Enorme.

Que faîtes vous là ? finit par articuler 8 COUPS, alors que ma main est toujours tétanisée sur la croupe de KAI qui est collée à moi et que je tiens son sac à main...

Je finis par répondre

Je la raccompagne. Elle est trop bourrée.

J'ai rien trouvé d'autres à dire. C'est pas crédible deux secondes, mais bon, il fallait bien attaquer...

Passé la première minute, deux conversations croisées s'engagent et 8 COUPS finit par se barrer avec son mec à l'aéroport pour Koh Samui. A 4h du matin putain. Qui prend l'avion à 4h du matin pour aller à KOH SAMUI ? Hein qui fait ça ?

Je me retrouve avec KAI dans sa chambre, mais le charme est rompu. Je suis incapable de niquer. J'ai dégrisé.

On discute 3 heures et à 7h, madame a envie de dormir. Elle me propose sa couche. Je n'ignore pas que dormir ici signifie baiser au reveil. L'envie s'est envolée. KAI à l'intérieur, elle sent vraiment pas bon. Elle aime la dureté des hommes qui la font souffrir et est incapable de comprendre que la douceur qu'elle appelle faiblesse, est ce qu'elle désire le plus au monde. Ce qu'elle veut, c'est qu'un homme dur la traite avec douceur. Elle a 34 ans et est complètement déglinguée par la vie à cause en partie de cette contradiction. Un homme dur qui se comporte gentiment, c'est pas ma came. J'aime la douceur la tendresse et absolument pas les femmes qui méprisent ca, surtout quand derrière, elles se plaignent paradoxalement de ce besoin non satisfait.

Ca me coupe l'envie de la baiser. Je dégage. Adieu classe 5 !

Que fait un vaillant chasseur qui a échoué à 7h du matin à Bangkok soi 22 à Sukhumvit ?

Il rentre dans un 7 eleven et il achète un MAGNUM GOLD.

Celui ci est tellement bon que 100 mètres plus loin, il est englouti. Un nouveau 7 eleven se profile qui exige l'achat d'un deuxième MAGNUM GOLD. Je rentre et je m'endors à 8h en maudissant la coincidence énorme de la soirée qui n'en est peut être pas une...

Car quand on calcule la probabilité de tomber sur une ex à 4h du matin pile au moment où elle franchit la porte d'entrée d'un immeuble, sachant qu'il n'existe qu'un seul véto pour KAI en terme de mec à ne pas baiser et que le véto en cours vient d'être sérieusement piétiné, on se dit que décidément, le hasard est illimité dans sa forme... Il aurait suffit que je n'aille pas voir la voiture de KAI pour passer une nuit mémorable... Il aurait suffit de... beaucoup de détails. La période de croisement possible avec 8 COUPS dans la porte d'entrée ne durait en réalité que moins de 30 secondes alors que j'ai passé 4 heures avec KAI. 30 secondes sur 3 heures de possibilités si on fait abstraction de la première heure où de toute façon, on était occupé au club à se chauffer à blanc...

Je crois que cette histoire a tellement accumulé d'énergie, elle a tellement cristallisé de concentration humaine dans le temps qu'on en est arrivé à une conclusion aussi improbable que celle que j'ai vécu.