Quand on naît dans le mauvais pays

  • Il faut rectifier le tir coûte que coûte ou moisir frustré...
  • Je veux concrétiser en Thaïlande MON mode de vie
  • Ce à quoi je crois, qui me travaille depuis 40 ans les tripes

La vie internationale plus ou moins verte...

Je rencontre beaucoup de français qui ne parviennent pas à tirer leur épingle du jeu de la vie internationale. Elle ne leur apporte pas un vrai bénéfice majeur.

Assez souvent il y a une non compréhension des systèmes de vie sociaux et politiques, de leur implication et la manière dont il faut les utiliser.

Une majorité des candidats à la vie internationale rate littéralement le volet économique de l'expatriation. Il y a des grandes règles incontournables qu'ils refusent d'appliquer. Au final, ils obtiennent un résultat de chiotte financièrement, alors que la Thaïlande et le monde ont beaucoup à donner.

Il y a aussi une affaire de goût personnel. Mon pote Olivier un breton du Finistère vivant à Rennes suffoque à 28 degrés. D'autres ont besoin d'hiver. D'autres encore ont besoin d'un Etat pour les guider parce que la liberté est un truc qui les panique total. Il n'y a pas de sécurité sociale en Thaïlande ni de système de retraite. Il faut passer par une solution privée des méchants capitalistes...

 

 

La folie des nuits à Bangkok

 

Sky bar et clubs par centaines

Budha est une belle invention en comparaison du petit Jésus qui défonce le crâne de milliards de gens, particulièrement des femmes, ou du grand Allah qui casse quand même bien les couilles à pas mal d'hommes agités...

Budha, lui, il est cool. Non vraiment, c'est un mec cool qui rend les gens cool ! Résultat, les nuits qu'on peut passer à Bangkok quand on connaît le jeu, sont irremplaçables !

Je vous préviens, je ne sais pas où je vais au moment où je lance ce blog THAILANDE, mais il va forcément être un peu trashos... Ce sera zone rouge. Si vous êtes sensible, vaut mieux rester sur ObjectifEco ou Kocwc.org, voire mon blog du Costa Rica. Je baigne à Bangkok dans un univers qui n'existe pas en France. C'est compliqué d'imaginer par la pensée la réalité du terrain ici. Encore plus compliqué que d'accepter ces différences sans les passer à travers les filtres inconscients de chrétiens.

Le climat et le pouvoir d'achat

Bangkok et son quartier Sukhumvit offre une expérience unique sur terre de la vie

Quand on est un homme blanc occidental avec des moyens financiers, je ne connais pas de meilleur endroit au monde pour se marrer et faire le con.

C'est le compromis idéal ! Tous les ingrédients sont réunis.

Il fait ni trop chaud, ni trop froid, 12 mois sur 12 !

La stabilité de la température est une condition importante pour la longévité humaine. Ici, c'est entre 26 et 30 degrés. Aucun choc thermique à gérer.

Et franchement, on ne regarde pas à la dépense car rien ne coûte en comparaison de ce qui se passe en Occident. Le luxe à prix abordable, voilà qui résume bien Sukhumvit !

En dehors de Bangkok, la Thaïlande est magique

C'est le plus beau pays du monde ! Pour moi, plus beau que la Bretagne ? La baie entre Krabi et Phukket avec les centaines d'ïles champignons partout. Ce paysage déchire les yeux.