Mode poisson rouge ou mode j'impacte la matière ? La recherche centrale qui anime ma vie depuis 1994

Je suis installé à un carrefour. D'un côté, j'ai des apprentis warriors, des bâtisseurs et des rêveurs de changement qui me lisent et de l'autre ils m'expliquent tous leur souci d'exécution et viennent chercher inspiration dans mes éditos et aussi la patate de mon enfant libre et insoumis (trop). D'une manière générale, ce ne sont pas des hommes serpillères ni des poissons rouges.

En face toutes les tentatives qu'ils font pour avancer et se débloquer avec les psy prend beaucoup du temps si ce n'est un échec à la fin avec 0 résultat.

Un psy voit peut être 100 clients dans l'année dans son cabinet. Ce qui alimente sa réflexion. Plus la lecture des livres. J'ai lu pendant 10 ans dans ma jeunesse 1000 livres, environ un tous les deux ou trois jours, sur la psychologie, philisophie et j'en passe... en mode Will Hunting... donc désolé, mais ce que lisent les psy, moi aussi, j'ai lu les mêmes trucs...

Sauf que...

Pendant la folie de novembre 2020 avec la résonnance de Schumann qui tabassait, 100 histoires de vie annuelles d'un psy... c'est ce que je recevais par jour en témoignage détaillé et stratégie de vie. PAR JOUR. Je suis assis sur un stock d'occurrences de vie qui n'a rien à voir avec les psy. Le seul biais que j'ai, c'est que 99% de mes emails sont des hommes.

Ce que je constate, c'est que les psy ne deviennent jamais des traders, des entrepreneurs à succès, des chirurgiens, des militaires, et j'en passe de toutes les professions qui impactent la matière de manière active où il faut savoir ne pas trembler dans l'action, prendre des décisions en univers incertain, bref se mettre à risque et avancer avec passion.

Aider son prochain c'est beau et noble. Mais un chef militaire qui ne va pas sur le terrain et n'exécute pas les mêmes tâches que ses hommes, ba on sait tous l'effet que cela fait... la perte totale de confiance...

Aider des poissons rouges à mieux stagner, c'est cool. Mais ce n'est pas mon univers ni l'univers de mes lecteurs.

Les poissons rouges ont une seule fonction collective. Stabiliser les sociétés humaines, justement grâce à leur inertie. Donc oui les psychothérapie classique sur les poissons rouges peuvent fonctionner.

Mais cet univers poisson rouge n'a rien à voir avec le mien.

Et...

Le souci, c'est quand les poissons rouges sont jaloux, viennent lire mes éditos et vidéos et s'aperçoivent qu'ils sont justement des poissons rouges et qu'ils n'aiment pas ca. Ils se verraient plus comme des humains actifs qui impactent la matière.

Impacter la matière exige d'accéder à des ressources perso, des mécanismes de survie, qui n'ont rien à voir avec le mode poisson rouge.

Le poisson rouge aime se rassurer qu'il ne se prend pas la tête comme Dereeper.

Nous voilà au coeur du débat et des contradictions de mes détracteurs.

Ba oui, j'aimerais moi aussi ne pas me prendre la tête. Sauf que je ne vois pas comment ne pas le faire si je veux réaliser tous mes rêves. En ce moment, les projets sur deux ans, c'est stabiliser à 100K par mois au lieu de mon ancien mode à 20K par mois depuis 2006, finaliser l'achat du sun odyssey 52 et de l'azimut 55, confirmer le lieu de ma grande ferme pour planter des arbres et faire l'activité de nurserie, explorer les San Blas et Bocas del toro ainsi que Las Perlas, confirmer le lieu de survie dans une ile que j'ai repéré et partager ma vision d'un autre mode de vie en tribu techno en illustrant avec mon expérience perso, finaliser une deuxième femme (à mon avis, ce sera soit une russe, soit une vénézuelienne...), lancer un site pour aider les hommes à stimuler naturellement la testostérone après 40 ans... et j'en passe. Ma top priorité étant de sortir du costa rica et de récupérer Oscar et sa famille autour de moi à Panama.

Désolé, mais avec un mode de poisson rouge, c'est impossible d'exécuter tout ca sur deux ans.

Et beaucoup d'hommes qui me contactent ont des rêves plein la tête aussi. Et c'est cool.

Je constate que la pression active les archétypes, donc les figures parentales introjectées, les anciennes blessures de nos vies présentes et passées impactent aussi nos décisions à notre insu, l'âme est là pour bosser et faire ses expériences, la matière n'étant qu'un support pour elle... Dans les milliers de témoignages que j'ai reçu, y compris des psy d'ailleurs qui m'ont tous confirmé mes propos au passage, je n'ai jamais sauf deux fois vu un seul exemple humain qui était parvenu à s'affranchir de ces contraintes de la vie.

Si j'ouvre ma gueule en permanence, c'est pour chasser justement ces cas rares qui sont porteurs de la solution pour les hommes. Un peu comme le film incassable avec Bruce Willis. Je les étudie en ce moment même au quotidien. La liberté est la question de ma vie. J'aimerais prouver qu'on peut vivre libre des forces dans lesquelles l'humanité se plie par paresse. A ce stade, je ne suis pas certain que c'est possible.

Le premier a 68 ans et il a un don. L'interaction que j'ai vécu avec lui, le contact avec le monde de l'énergie qui est venu mettre des mots qu'aucun être humain ne pourrait modéliser, c'est éblouissant. Le deuxième est un enfant cristal de 20 ans, gagnant 500K par mois, libre de tout karma. Il faut le voir pour le croire. Il me fait croire que la liberté est possible sur terre. Je consulte un petit jeune. C'est la vérité !!!! C'est lui qui m'a fait parmi les réponses les plus élaborées sur la vie que j'ai jamais vu.

Ce sont les deux seuls hommes qui sont affranchis des archétypes et qui concrétisent des actions sur la matière au delà du bocal à poisson rouge.

Parmi 10.000 témoignages sur 10 ans...

Si cela peut vous faire réfléchir tous...

Charles

Lu 407 fois Dernière modification le mardi, 29 décembre 2020 18:07

Voir tous les articles de